HENRIETTE LACROIX, ARTISTE PEINTRE

1928-2016

PORTRAIT DE L’ARTISTE

Née à Kénogami le 26 mai 1928, elle est la fille aînée d’Henri Lacroix et de Germaine Hamel. Elle réussit avec succès son cours classique à Chicoutimi au couvent des Sœurs de Notre-Dame du Bon-Conseil où elle découvre son intérêt pour l’art alors qu’elle apprend à reproduire des toiles des grands maîtres

 

Au cours des années 60 et 70, elle réside à Jonquière (secteur Arvida) et s’adonne pleinement à la peinture. Elle explore divers styles d’expression  tels que l’impressionnisme, l’abstrait et le figuratif pour créer son propre style. Elle peint principalement à l’huile et à l’acrylique sur toile et carton entoilé (canvas board) en recourant à diverses techniques dont celle dite à la spatule.

Elle sera diplômée de l’école des beaux-arts du Québec en 1966. Elle participe à de nombreuses expositions individuelles et collectives, parfois en duo avec son frère, le sculpteur-joaillier Jacques Lacroix. De 1963 à 1966, elle remporte plusieurs prix et sera reconnue en 1969 comme artiste-créateur par le ministère des Affaires culturelles.

 

Vers 1970, elle enseigne aux adultes l’initiation à la peinture à l’UQAC.

À la suite du décès de son mari, elle est moins active et préfère peindre dans un style figuratif. Ses dernières toiles datent du début des années 80.

 

Malgré la maladie d’Alzheimer, à la fin de sa vie, elle conserve un sens aigu de l’observation. Tous les ans, elle se rend au Symposium Jean-Paul Lapointe[1] à Chicoutimi et jase avec les peintres. Certains d’entre eux remarquent son habileté à juger les œuvres. Ils lui disent « qu’elle a l’œil ».

 

Henriette Lacroix s’éteint le 5 décembre 2016. Au cours de sa vie, elle a peint plus de 200 toiles et laisse un héritage coloré et varié, à l’image de sa personnalité.

[1] Renommé depuis 2013 Symposium international de peinture et de sculpture du Saguenay-Lac-St-Jean

 Henriette, Lacroix
Lacroix, Henriette, artiste
Lacroix, Henriette, artiste
Lacroix, Henriette, artiste
    Juillet 2015 ( toile de 1964)